Joyeuses fêtes et carte de vœux

Comme il se doit à l’approche de cette période festive, le SSF national profite de cette dernière lettre d’information de l’année 2018 pour souhaiter à tous ses sauveteurs, partenaires et amis d’excellentes fêtes de fin d’année, mais aussi pour vous adresser à toutes et tous ses meilleurs vœux pour l’année 2019.

Cette carte est téléchargeable sur le lien suivant ici, en PDF modifiable, en version DOC et DOCX ; ainsi qu’en image PNG pour toutes vos communications ou vœux pour 2019.

Stages 2018

Stage Gestion de Sauvetage 2018

Le stage national de gestion de sauvetage, accueilli par le SSF 69, a eu lieu du 1er au 4 novembre à Saint Martin en Haut (69). Il a permis à 22 stagiaires venus de toute la France métropolitaine et de la Réunion d’acquérir toutes les compétences nécessaires au travail de gestionnaire au sein d’un PC de secours en spéléologie. Basé sur des cours théoriques et de nombreuses mises en situation (jeux de rôles) prodigués par une équipe de 5 cadres, ce stage de 4 jours a bénéficié d’une logistique hors pair orchestrée par des membres enthousiastes du SSF 69. Un apéritif convivial a été offert par le CDS 69, en présence de son président, Frédéric Delègue.

Stage national Equipier/Chef d’Equipe 2018

Ce stage s’est déroulé du 29 octobre au 3 novembre 2018 à Hauteville, dans le département de l’Ain (01). Une douzaine de stagiaires y ont participé. Malgré une importante chute de neige dès le début du stage, les entraînements commencés sous et dans les tribunes du stade d’Hauteville, se sont finalement poursuivies sur de nombreuses cavités du secteur : gouffre du Chemin Neuf, grotte de Jujurieux notamment. En milieu de stage, un premier mini-barnum au gouffre Vincent a permis de réaliser une évacuation en intégrant tous les éléments d’une opération de secours (Poste de Commandement, moyens de transmission, présence d’une équipe assistance victime, etc.). La fin du stage s’est conclus par la participation de l’ensemble des stagiaires et cadres au barnum régional de la région AURA, exercice organisé par le SSF 01.

Stage national Equipier/Chef d’Equipe International 2018

Ce stage, réalisé du 10 au 18 novembre 2018, a accueilli trente-cinq sauveteurs de nombreuses nationalités (Israël, USA, Chili, Brésil, Croatie, République tchèque, Canada, Tunisie, Irlande, Espagne et Suisse) à Saint Rome de Dolan (Lozère, 48). Avec un enseignement réalisé en français, anglais et espagnol, ce stage a permis de transmettre à de nombreux sauveteurs étrangers tous les concepts d’organisation, de manœuvres et de transmissions en matière de sauvetage en milieu souterrain développés par le SSF.

Ce stage s’est finalement terminé par la participation de tous les stagiaires et cadres à l’exercice régional SSF de la région Occitanie, organisé le 17 novembre par le SSF 12 sur le causse noir (grands causses aveyronnais), voir ci-dessous.

Exercice secours du SSF26 – 20 octobre 2018 – Hauts Plateaux du Vercors

A l’occasion du nouveau protocole de partenariat entre la Gendarmerie Nationale et la Fédération Française de Spéléologie, le SSF 26 a organisé un exercice secours de grande ampleur sur les Hauts plateaux du Vercors. Ces grandes manœuvres ont réuni, sous un soleil radieux, près d’une centaine de sauveteurs.

Un scénario complexe sur une vaste zone de la réserve naturelle a été réalisé. L’alerte a été donnée samedi vers 8 h du matin. Trois équipes de spéléos n’étaient pas rentrées au refuge de Pré-Grandu où elles étaient attendues la veille au soir. Une première phase de recherche sur les cavités majeures du secteur a été donc lancée. Spéléos, gendarmes, personnels du Service départemental d’incendie et de secours de la Drôme et CRS ont permis de localiser les trois équipes, toutes en difficulté ! Réparties sur quelques vingt-cinq kilomètres carrés, les équipes de secours sont donc intervenues en simultané sur trois cavités. Les victimes ont été médicalisées et puis évacuées vers la surface, où un poste médical avancé avait été installé.

Cet exercice, organisé dans le cadre de la validation de la formation de CTDS d’Alain Soubirane, a permis d’atteindre trois objectifs principaux :

  • améliorer la formation et la cohésion des sauveteurs SSF sur le département,
  • mettre en œuvre un relais radio, acquis récemment par le SSF 26, qui a démontré sa grande efficacité dans un environnement montagneux difficile,
  • renforcer les partenariats avec la gendarmerie, la préfecture de la Drôme, le SDIS 26 et parfaire le rôle du SSF26 dans le dispositif d’intervention en sites souterrains.

Sur site, cette collaboration a été illustrée par la présence :

  • du Lieutenant-Colonel Estachy, Conseiller Technique Montagne de la Gendarmerie Nationale,
  • du Colonel Ines Directeur Adjoint du SDIS 26,
  • du Commandant Lemblé, responsable du Groupe Montagne des Sapeurs-Pompiers de la Drôme,
  • du Commandant Poirot, Commandant du PGHM du Versoud,
  • de l’Adjudant-Chef Florent Merlet du PGHM,
  • de Didier Delabre, Conseiller Technique National du Spéléo Secours Français,
  • de Sébastien Molitor, CTDS 26, ainsi que ses adjoints Cédric Clary et Christian Bouilhol.

Le SSF 26 remercie le Parc Naturel Régional du Vercors pour son accueil et tous les participants à cette journée mouvementée, pour leur implication et le grand professionnalisme dont ils ont fait preuve.

Le SSF remercie Josiane Brachet du SSF-26 pour ces éléments de publication.

Exercice régional SSF du CSR « Occitanie » – 17 novembre 2018 – Organisé par le SSF Aveyron.

Le samedi 17 novembre, dernière journée du Stage Equipier – Chef d’Equipe international, le SSF 12 (Aveyron), épaulé par le SSF 48 (Lozère), organisait l’exercice régional du SSF du CSR « Occitanie », auquel étaient conviés tous les sauveteurs de cette grande région spéléologique. L’exercice était coordonné par les CTDS du SSF 12, auxquels étaient venus prêter main forte de nombreux CTDS des départements limitrophes. De façon à occuper tous les sauveteurs présents sur site, ce barnum d’importance s’est joué en simultané sur 2 cavités du causse noir : L’igue du Caoussou depuis la cote – 80 m, et l’aven de Puech Nègre avec une évacuation démarrée à – 270 m de profondeur. Entre les effectifs régionaux et ceux du stage international, ce sont plus de 120 sauveteurs qui auront été engagés ce jour en entraînement sur ces deux cavités majeures du département. La sortie des derniers équipiers de l’aven de Puech Nègre aura eu lieu vers 6 h du matin le dimanche.

Calendrier de la procédure d’agrément 2019 des instances départementales du SSF

La procédure de saisie des agréments 2019 est ouverte depuis le 1er décembre 2018. A l’issue de cette démarche, la liste des SSF agréés pour 2019 se verra publiée dans le courant du premier semestre 2019 :

  • 01 décembre 2018 : ouverture de la saisie en ligne sur la base SSF
  • 31 décembre 2018 : clôture des saisies en ligne
  • à partir du 02 janvier 2019 : vérification des déclarations et prise de contact si besoin par les CTN avec chaque département pour échanger sur les situations, difficultés éventuelles, interrogations diverses …
  • 12-13 janvier : réunion CTN pour vérification des agréments 2019 par la direction nationale
  • Mi-février : validation définitive des agréments
  • Première quinzaine de mars : envoi des documents d’agrément 2019 aux CTDS, aux Préfectures et à la D.G.S.C.G.C.

Plus d’informations à l’attention des CTDS/A en charge de cette procédure, sur le FLASH-INFO SSF n°148 du 27 novembre 2018 qui leur a été envoyé spécifiquement.

Calendrier des stages 2019

Le SSF rappelle que chaque stage possède un nombre limité de participants potentiels au regard de l’hébergement ou encore de l’encadrement mis à disposition. Pour avoir le plus de chance d’avoir sa participation retenue, il faut donc engager le plus rapidement possible son inscription…

Stage Assistance victime (ASV)
Dates : du 01/05/19 au 05/05/19
Lieu : à définir Dominique BEAU
Téléphone : 06 72 24 19 00
Mail : dbeau.monts@gmail.com

Stage Transmission
Dates : du 01/05/19 au 05/05/19

Lieu : Aude (à définir) Olivier LANET
Téléphone : 06 28 32 64 05 – 04 50 65 67 87
Mail : olivier.lanet@free.fr

Stage Plongée Secours
Dates : du 08/05/19 au 12/05/19

Lieu : Côte d’or Didier DELABRE
Téléphone : 06 27 35 97 28 – 06 30 58 85 86
Mail : didier.delabre84@gmail.com

Stage Désobstruction Secours
Dates : du 29/05/19 au 02/06/19

Lieu : Haute Garonne Robert GUINOT
Téléphone : 06 79 73 50 08
Mail : guinotrobert@orange.fr

Stage Gestion de sauvetage
Dates : du 30/05/19 au 02/06/19

Lieu : Gers Michel LABAT
Téléphone : 06 74 36 70 56 – 04 90 21 23 60
Mail : Labat.mm@wanadoo.fr

Stage Équipier/Chef d’Équipe national
Dates : du 02/11/19 au 10/11/19

Lieu : Pierre Saint-Martin Sylvain BOUTONNET
Téléphone : 06 80 87 72 10 – 06 30 58 01 16
Mail : sylvain.boutonnet@orange.fr

Stage Conseiller Technique
Dates : du 02/11/19 au 10/11/19

Lieu : Pierre Saint-Martin Dominique BEAU
Téléphone : 06 72 24 19 00
Mail : dbeau.monts@gmail.com

Résumé succinct des interventions secours

16 Août 2018, Grotte de l’œuf (Montbron – 16)

Suite à une disparition inquiétante, il est fait appel à des spéléologues pour rechercher la disparue dans des grottes avoisinantes. Après des recherches dans plusieurs grottes, elle est retrouvée décédée, suite à son suicide, dans la grotte de l’œuf vers 21h00. Après avoir été avertie, la Gendarmerie appelle le CTDS 16. Celui-ci étant absent du territoire, c’est le CTDSA qui se rend sur site. Après les constations d’usage par la Gendarmerie scientifique, quatre membres du SSF 16 sont réquisitionnés pour évacuer le corps. Après ventilation de la cavité pour évacuer les gaz toxiques dégagés par la combustion de charbon et analyse de l’atmosphère, le corps est extrait à 2h12 et remis aux autorités compétentes.

8-9 octobre 2018, émergence du Ressel (Marcilhac sur Célé – 46)

(Corrections suite à des remarques justifiées du SSF 46)

Un plongeur, non fédéré, est porté disparu le 8 octobre au soir. Le SSF 46 est engagé sur cette opération de recherche à la demande de la préfecture du Lot dans le cadre du plan de secours. En parallèle à une reconnaissance effectuée par les plongeurs du SDIS46, une équipe de plongeurs du SSF, un TRSP, une gestionnaire et un CTN sont également mobilisés. Dans la nuit, le corps sans vie du plongeur recherché est localisé à cent quatre-vingt mètres de distance de l’entrée. Les équipes engagées basculent alors sous la tutelle de monsieur le Procureur du Lot et remontent la victime à la surface vers 1 h du matin.

18 octobre 2018, aven Cordier / Event de Foussoubie (Salavas – 07)

Une jeune femme se retrouve coincée à 30 mètres de profondeur dans cette cavité en milieu d’après-midi, lors d’une sortie spéléologique accompagnée (4 personnes et un guide). Après s’être heurté le dos, elle a du mal à progresser lors de la remontée. Par mesure de sécurité, le guide la positionne sous un point chaud en haut du puits de la rocade dans la traversée, ressort de la cavité, puis fait appel au 18 afin d’évacuer la jeune femme. Le CTA, après avoir essayé de joindre les CTDS du département, engage le GRIMP 07 sur ce secours vers 16h30. Le CTDS finalement prévenu se rend sur site. La victime, qui souffre de douleurs lombaires, est extraite de la cavité à 19h25.

16 novembre 2018, sentier d’accès (Ussat-les-bains – 09)

Le SSF 09 reçoit en soirée une alerte du CODIS pour une victime pour laquelle personne ne sait si elle est tombée sous terre ou dehors au-dessus des Thermes à Ussat-les-bains. Le CODIS demande que des spéléos s’y rendent au cas où, et à titre de conseil et de connaissance du secteur. Deux membres du SSF 09 se rendent sur les lieux et constatent que la victime blessée est dehors, tombée sous le sentier d’accès à une cavité. La victime est donc évacuée par les services de secours présents.

18 novembre 2018, Igue de Péchioules (Ols-et-Rhinodes – 12)

Lors du travail de désobstruction au fond de cette igue (à la cote – 40 m), où les moyens mis en œuvre sont exceptionnels (mini-pelle araignée au fond de la cavité, déblais remontés par une grue en poste fixe actionnée depuis le haut, système de caméra de surveillance), 5 spéléologues travaillent. La désobstruction se fait ce jour-là de façon manuelle au pied d’une dalle calcifiée de 300/400kg, qui semble stable et ne poser aucun problème de sécurité. Mais cette dalle se décroche, et sur les quatre personnes présentes à ce moment, trois trouvent le temps de se mettre à l’abri. Le dernier, spéléologue de 68 ans, est lui heurté par la dalle qui le repousse violemment en arrière. La victime est rapidement mise en sécurité et un point chaud est mis en place, tandis que l’alerte est donnée au 18. L’équipe GRIMP 12 de la zone concernée intervient rapidement avec une infirmière et un docteur. Le SSF12 n’est pas joint. Suite à sa remontée par le GRIMP 12, la victime est évacuée en urgence par hélicoptère vers le CHU de Toulouse, où il décède peu après sa prise en charge.

30 novembre 2018, scialet Robin (Bouvante – 26)

Après une visite de la cavité, une première équipe sort de la cavité en crue et s’inquiète pour quatre collègues encore dans la cavité. Elle prévient donc les CTDS 26, qui avertissent le SDIS 26, la gendarmerie et la préfecture. Une équipe de trois sauveteurs se rend à l’entrée de la cavité tandis que dix autres sont mis en pré-alerte. A l’arrivée des trois sauveteurs à l’entrée de la cavité, ils établissent le contact avec les quatre spéléologues en retard.

Résumé succinct d’auto-secours et autres opérations

1er novembre 2018, traversée Henne morte – Comingeois (Massif de la Coume Ouarnède, Arbas – 31)

Lors de cette traversée en rappel de cordes, à la troisième longueur, dans un ressaut de 4 m, la demi-clef effectuée par un spéléologue sur la corde de 8 mm pour une manipulation ne tient pas, et celui-ci chute donc en arrière. Son kit contenant un bidon étanche amortit sa chute sur le dos. Après mille et un tests et mille et une questions sur son dos et l’état de ses organes, celui-ci décide de continuer. La suite se déroule normalement ainsi que le retour en voiture le lendemain aussi. La nuit suivante, ce spéléo se réveille avec une forte douleur dans le torse et le souffle coupé. Suspectant des côtes cassées, il fait procéder à un examen radiologique qui ne montre pas de fractures évidentes, ni de déplacement ou de plèvre décollée. Il en reste quitte pour supporter de fortes douleurs intercostales, et éviter de rigoler, tousser ou éternuer. Comme il l’avoue lui-même, il reste fatigué, car « le choc a du bousculer tout son « intérieur » et son égo, et son corps lui fait payer cher » …

Informations d’accidentologie au niveau mondial

3 novembre 2018, Grotta Abisso Acquaviva, parc Gessi di Brisighella (Brisighella, province de Ravenne, Émilie-Romagne – Italie)

Les techniciens du Corps national de secours spéléologiques et alpins (CNSAS) interviennent en début d’après-midi pour récupérer un spéléologue blessé. Cet homme de 45 ans est rapidement rejoint par les secouristes, qui procèdent à sa médicalisation. Pendant ce temps des opérations de désobstruction ont lieu pour agrandir les sections de galeries. La victime est évacuée en soirée.

15 décembre 2918, abîme du Vent (Isnello, province de Palerme, Sicile – Italie)

Un spéléologue de 42 ans, en exploration avec 8 autres compagnons dans cette cavité (développement d’environ 2 kilomètres et profondeur de 220 mètres) à une profondeur d’environ 100 mètres, glisse et soupçonne rapidement une fracture de la jambe. Deux membres du groupe restent avec lui tandis que les autres ressortent pour donner l’alerte. A 20 heures, 15 techniciens du Corps national de sauvetage en montagne et de spéléologie (CNAS) de Palerme arrivent sur place, ainsi que deux médecins, avec le renfort d’autres personnels spécialisés de Catane. Les sauveteurs travaillent environ 12 heures dans cette cavité aux passages exigus pour évacuer la victime le lendemain vers 8 h du matin.

Catégories : La lettre d'information